Nombre de personnes affirment avoir un manuscrit dans un coin de leur tête, une idée qu’elle verrait bien se traduire en un premier roman. Mais comment commencer l’écriture d’un roman ? Chaque être humain dispose d’une passion créative plus ou moins nourrie et développée. Et, nous savons tous, à des degrés différents, écrire. 

D’ailleurs, peut-être avez-vous déjà écrit quelques chapitres ou la description du personnage principal ? Mais cela ne suffit pas.

Comment se fait-il que certains concrétisent cette envie par un roman et en fassent leur métier, tandis que d’autres conservent leur idée à l’état d’idée ? 

Comment commencer l’écriture ?

En réalité, commencer l’écriture d’un roman demande une méthode, un sens de la rigueur, l’amour du travail, la volonté et la passion. Vous avez au moins la volonté et la passion. Mais, vous ne savez peut-être pas comment écrire un roman. Connaissez-vous quelconques techniques d’écriture ?

Écrire un ouvrage, c’est un processus de la vision à l’écriture.

Même si vous êtes passionné par l’écriture, devenir écrivain n’est pas aussi simple. Le passage à l’action pour écrire un récit est assez difficile. Écrire un premier roman est toujours un peu angoissant. 

Découvrez les 6 étapes infaillibles pour commencer l’écriture un roman et captiver le lecteur.

Écrire des romans, oui mais sans urgence

Même si écrire vous démange, ne vous précipitez pas. Ayez une vision d’ensemble de la structure du roman. La trame du livre doit être claire dans votre esprit. 

Un roman s’écrit comme un peu comme un tableau :

  • on commence par une esquisse globale,
  • on place les premières couleurs pour avoir une vue d’ensemble,
  • on superpose les couches jusqu’à terminer par les plus petits détails. 

C’est la technique de l’entonnoir qui s’utilise dans presque tous les types de récits, du roman noir au livre autobiographique

Commencer un livre avec l’ intention littéraire 

Un roman s’écrit bien quand il s’explique bien. 

Quelle est votre impulsion littéraire ?
Qu’est-ce qui vous pousse à traduire votre idée pour en rédiger un livre ? 

L’intention littéraire est le cœur de votre roman, c’est la raison pour laquelle vous voulez écrire cette histoire-là et pas une autre. D’ailleurs, l’intention littéraire résumera parfaitement votre histoire pour motiver le lecteur et les maisons d’édition. Généralement résumée en une phrase, l’intention littéraire impacte et intéresse directement.

Si vous ne parvenez pas à résumer votre roman en quelques mots, c’est que vous n’avez pas assez de recul en tant que narrateur

Le contexte indispensable pour rédiger un livre

Vous avez trouvé votre intention et les thèmes à aborder.

Choisissez maintenant un genre et un univers littéraire.

Est-ce que cela va se passer dans le futur (quel futur ? Épique ou plus technologique…) dans le passé (quel passé, réel ou imaginé) dans une uchronie, une dystopie ou alors un roman contemporain ? 

Chers écrivains en herbe, choisir l’environnement colore votre histoire. 

Écrire dans une époque passée demandera de nombreuses recherches pour éviter les anachronismes. Si au contraire, vous placez votre action dans un monde imaginaire, vous allez devoir inventer une mythologie et des règles générales de fonctionnement de ce monde. 

Réfléchir au contexte et à l’environnement vous permet en outre de commencer à ancrer vos personnages

Structurer les personnages

Un personnage est le fruit de son environnement. Il en est d’ailleurs influencé.

Si vous voulez éviter que votre protagoniste sonne creux et ne soit pas crédible, il faut à mon sens le créer après avoir déterminé le ton général de votre histoire ainsi que son univers. 

Préparez une fiche de personnage complète : descriptions, structure, etc. Les acteurs de votre roman doivent être crédibles et fouillés.

À ce propos, l’Institut des carrières littéraires vous propose de télécharger gratuitement une fiche de personnage complète que vous n’avez plus qu’à adapter à votre besoin et votre manière de travailler. 

Décider d’écrire avec méthode : le plan

Méthode 1

Pour rédiger un ouvrage, il existe plusieurs méthodes.
L’un des procédés consiste à découper votre histoire en chapitres. Ensuite, vous constituez un tableau global où, chaque case correspond à un chapitre. 

Une phrase de résumé suffit pour savoir ce que vous devez écrire dans tel ou tel chapitre. 

Ce procédé permet de construire votre roman comme un metteur en scène penserait sa future pièce de théâtre ou un réalisateur son film. D’ailleurs, cela évite les longueurs, les précipitations et plus généralement les problématiques de rythme. Vous gérez l’écoulement de votre intrigue en globalité et cela, avant même de commencer à écrire

Méthode 2

Notez sur des post-il toutes les scènes clés que vous voulez absolument aborder dans votre roman. Vous les notez sans vous soucier de leur ordre ou de leur progression. 

Cette méthode convient notamment aux personnes qui ont une imagination très visuelle. 

Pour un roman d’une quarantaine de chapitres, prévoyez une trentaine de scènes. 

Lorsque tous les post-its sont créés, organisez-les. Placez-les sur un tableau dans la chronologie choisie pour votre récit. 

Si vous écrivez un polar, je vous encourage à ajouter à ces post-il d’autres de différentes couleurs. Ils représenteront les indices que l’enquêteur va trouver pour aller jusqu’au dénouement. Ce procédé un peu archaïque permet, en un coup d’œi,l de voir la progression de votre manuscrit et de garder une vision d’ensemble. 

N’oubliez jamais que vous n’écrirez pas forcément d’une traite. Les séances d’écriture sont entrecoupées de longues pauses. Même pour l’écrivain professionnel, c’est normal. Le support clair et accessible est indispensable pour achever l’écriture, dès que vous aurez réglé le problème de la page blanche.

Oser, pour construire un roman

Votre travail préparatoire est terminé, vous pouvez commencer à écrire. 

Pendant l’écriture d’un roman, le doute ne vous lâchera pas. De nombreuses pensées négatives vont vous être envoyées par votre ego qui craint les conséquences d’un échec et souhaite donc éviter d’achever une tâche qui pourrait en provoquer un. 

Restez vigilant ! N’écoutez pas trop votre mental qui pousse à la procrastination. Chaque fois que vous vous direz que vous n’écrirez jamais rien de très original, que votre histoire est sans intérêt ou que vous ne serez jamais à la hauteur de votre auteur préféré, mettez un hola.

L’histoire que vous écrivez est inédite et originale parce que c’est la vôtre. Personne ne l’a encore écrite. De plus, il y aura toujours quelqu’un pour la trouver intéressante. N’oubliez pas que ce qui fait l’originalité d’une histoire, c’est la façon dont on la raconte, non pas les thèmes abordés. Donc, rassurez votre ego et répétez-vous que l’aventure de l’écriture vaut la peine d’être tentée.

Si les étapes d’écriture que je viens de présenter brièvement vous intéresse, restez attentifs aux prochaines semaines, car la formation de l’institut des carrières littéraires va les développer dans plusieurs modules de sa formation. 

Apprendre à écrire un premier livre et publier un livre n’est pas un chemin facile. Décider d’écrire est un long combat. Pour commencer l’écriture d’un roman, il faut apprivoiser vos émotions. Alors, osez tester mes méthodes d’écriture pour réussir à écrire des livres tels une romancière de fantasy ou un auteur contemporain.

Lucie Castel

Write A Comment