Écoutez l’épisode :

On ne peut écrire à quatre mains qu’avec quelqu’un qu’on connait bien. Un ou une amie. Quelqu’un qui partage nos valeurs et dont le style se rapproche du nôtre.


FLEUR HANA & AMÉLIE C. ASTIER
Écrire à quatre mains

Écrire à quatre mains

Écrire à quatre mains est un exercice motivant et formateur que maîtrise nos deux intervenantes : Fleur Hana et Amélie C. Astier. sont deux autrices qui écrivent avec des partenaires d’écriture en plus d’écrire leurs romans personnels.

Fleur et Amélie sont deux autrices qui écrivent avec des partenaires d’écriture en plus d’écrire leurs romans personnels. Elles partagent la raison de ce choix et leurs méthodes, puis décrivent la façon de procéder d’autres équipes de co-auteurs – français et étrangers.

Choisir son partenaire d’écriture

Pour Fleur comme pour Amélie, le choix de la personne avec qui l’on va écrire à quatre mains va de soi. C’est un proche. Un ou une amie. Un autre auteur ou autrice dont on adore le travail et dont le style complimente le notre. C’est une personne de confiance avec qui on peut dialoguer facilement, travailler facilement, et dont l’imaginaire vient inspirer le notre.

Ainsi, Fleur Hana écrit avec Jacinthe Canet et Amélie C. Astier avec Mary Matthews.

La méthodologie pour écrire à quatre mains

En comparant leurs méthodes de travail, Fleur et Amélie repère des points communs et des divergences. Le travail à quatre mains est presque toujours une collaboration équilibrée. Le choix du thème du roman se fait en commun accord, ainsi que le découpage de l’intrigue.

Le point crucial est la communication : pour écrire à quatre mains, il faut discuter beaucoup avec son ou sa partenaire d’écriture. Il faut réfléchir ensemble, explorer les détails ensemble – partager tout l’univers.

Les romans à quatre mains de Fleur Hana comme d’Amélie C. Astier sont des romans où chaque autrice écrit un chapitre tour à tour. Chacune des autrices anime un héros, des personnages, et écrit de leur point de vue. Il y a donc deux points de vue qui s’enchaînent tout au long du roman.

Puis, leur des phases de relecture, chaque autrice rend compte de son avis et de ses ajustements sur le chapitre de sa co-autrice.

Écrire à quatre mains : concessions et conciliation

Pour nos deux autrices, il n’y a rien de plus gratifiant que d’écrire à quatre mains. Non seulement l’exercice permet une communion créative avec une personne qui leur est chère, mais il permet une productivité exacerbée. Le roman s’écrit beaucoup plus vite.

Evidemment, écrire à quatre mains c’est aussi faire des concessions et accepter les modifications et le veto de son co-auteur. Pour qu’une amitié ne souffre pas, le dialogue est encore une fois indispensable. Attention à bien doser les enjeux et la pression que l’on met autour de son projet d’écriture pour que le plaisir et le désir de partager passent avant tout.

Retrouvez Amélie C. Astier :

Retrouvez Fleur Hana :

Les grands points de la conversation :

– Comment s’organise le travail d’écriture à quatre mains ?
– Les concessions à faire quand les points de vue divergent
– Le choix du nom d’auteur(s) : entre pseudo unique et double pseudo
– La rémunération des partenaires quand le projet est édité
– Exemples d’auteurs qui écrivent à quatre mains

Nous les citons dans ce podcast :

L’article “Bestsellers Christina Lauren on how to write with a co-writer and moving from fan-fiction to stardom” de Nathan Bransford.

Écoutez l’épisode :

Votre cadeau :

Téléchargez gratuitement le guide : Écrivain, mode d’emploi !
Vous retrouverez les quatre étapes fondamentales pour faire évoluer votre écriture vers son niveau professionnel !

Cet épisode vous a plu ?

Ne manquez pas le prochain épisode en vous abonnant à notre podcast sur votre plateforme préférée !
Laissez-nous un commentaire pour nous faire part de votre expérience ou pour nous posez vos questions !

Apple podcasts
Spotify
Deezer
Castbox

Write A Comment