Écoutez l’épisode :

Surtout ne jugez pas votre talent ou l’avenir de votre livre au nombre de personnes qui viennent vous voir en dédicace.


LUCIE CASTEL
Lucie Castel en dédicace

Combien de followers ?

A l’heure des réseaux sociaux et de l’intimité dévoilée, voire mise en scène, les auteurs sont plus que jamais des personnages publics.

Il est compliqué de rester anonyme et de ne compter que sur la publicité autour de son livre si l’on souhaite augmenter son lectorat.

En fait, les éditeurs sont de plus en plus nombreux à demander à leurs auteurs de jouer le jeu de l’exposition sur les réseaux sociaux et favorisent les auteurs qui ont de grandes communautés.

La présence sur les réseaux sociaux est carrément non négociable quand on pratique l’autoédition. En effet, sa communauté Internet est alors en quelque sorte son portefeuille client.

Etre à l’aise avec son image

Pour s’exposer, il faut être à l’aise avec son image, or on ne l’est pas tous.

Notre conseil : gardez en tête que vous vous exposez comme un personnage public. Il faut que vous réfléchissiez à l’image que vous voulez donner au lecteur et au message que vous voulez faire passer. Il faut voir la gestion de votre image comme une des tâches de votre métier. Ce n’est pas quelque chose d’anecdotique.

Les séances de dédicaces

Sorti de l’espace virtuel, c’est en priorité dans les séances de dédicaces que vous vous exposerez. Faut-il être présent dans les salons du livre ou en librairie ? Oui. Surtout au début de votre carrière. C’est en effet un moyen pertinent de faire circuler votre nom.

Nous vous invitons à négocier dans votre contrat une présence en salon ou en librairie quand vous avez une sortie d’un nouveau roman, avec défraiement.

Si cet exercice est indispensable, au début il va être difficile. Pas seulement parce que vous serez peut-être mal à l’aise face au public, mais surtout parce que le public pourrait être indifférent… voire très clairsemé.

Le public n’est pas toujours au rendez-vous pour les dédicaces… et ce n’est pas grave

Attention à ne pas faire cette erreur de débutant !

Vous ne devez pas chercher à valider le fait que vous êtes un vrai auteur au nombre de personnes qui viennent vous voir en salon ou s’intéresse à vous.

Votre mantra doit être : “je n’en fais pas une affaire personnelle”. Ne jugez pas votre talent au nombre de personnes qui viennent vous voir en dédicace ou aux quelques commentaires négatifs que l’on vous y fait.

Car soyez rassuré, le succès de votre livre et le déroulement de votre carrière ne sont pas du tout déterminés par le nombre de personnes qui viennent vous voir en salon.

Les pré-inscriptions à la formation Devenir Écrivain : Projet Best-seller se déroulent du 13 au 31 décembre ! Rendez-vous dès vendredi 13 sur sur la page suivante pour toutes les informations !

>> PRE-INSCRIPTIONS <<

Formation Devenir écrivain, projet best-seller

Les grands points de la conversation :

– Les auteurs vivent dans leur époque… celle des réseaux sociaux
– L’importance de réfléchir à son image publique
– La déconvenue des premières séances de dédicaces
– Toujours relativiser !

Écoutez l’épisode :

Votre bonus :

Téléchargez gratuitement le guide : Écrivain, mode d’emploi !
Vous retrouverez les quatre étapes fondamentales pour faire évoluer votre écriture vers son niveau professionnel !

Cet épisode vous a plu ?

Ne manquez pas le prochain épisode en vous abonnant à notre podcast sur votre plateforme préférée !
Laissez-nous un commentaire pour nous faire part de votre expérience ou pour nous posez vos questions !

Apple podcasts
Spotify
Deezer
Castbox

Write A Comment